ARECMO

Accueil > 90.archives des voyages > Saint Pétersbourg- Moscou mai juin 2015 > Vendredi 5 juin 2015 : Moscou l’après-midi

Vendredi 5 juin 2015 : Moscou l’après-midi

jeudi 20 août 2015, par Yvette Prigent

Après le repas que nous prenons dans un restaurant de la ville, nous nous dirigeons vers l’une des rues typiques de Moscou : l’Arbat.

Au passage nous faisons un arrêt devant le ministère des affaires étrangères, un des sept gratte-ciel staliniens de la ville, terminé en 1951.

JPEG - 650.1 ko
JPEG - 536.7 ko

L’Arbat est une rue piétonne qui démarre du côté gauche du ministère.
Lorsque la noblesse décida de s’y installer, l’Arbat devint l’équivalent moscovite du quartier Saint-Germain à Paris. Les écrivains et artistes suivirent le mouvement.

A l’entrée dans la rue, la maison-musée Pouchkine où vécurent Alexandre Pouchkine et son épouse Natalia Gontcharova avant leur départ pour Saint-Pétersbourg en 1831.

JPEG - 577.3 ko

Face à ce musée, une statue de Pouchkine et de sa femme.

JPEG - 621.7 ko

Un peu plus loin, dans une petite rue, l’Eglise de la transfiguration du Sauveur sur les sables.

JPEG - 542 ko

Elevée en 1698, elle n’a pas subi de modifications depuis lors.

JPEG - 627.8 ko

Plus loin dans la rue, des échoppes où l’on peut acheter des dessins, des gravures et autres tableaux

JPEG - 463.2 ko

Retour au point de ralliement, une pluie d’orage s’abat sur le quartier.

JPEG - 647.4 ko

Tout va bien, la suite de notre visite concerne le métro de Moscou … !
Nous prenons la station la plus proche : la station Smolenskaïa. L’entrée est déjà surprenante avec ses murs couverts de marbre.

JPEG - 447.2 ko

Staline avait voulu faire du métro un palais souterrain pour le peuple. Le régime soviétique le conçut comme une vitrine des réussites du socialisme. Au terme d’un effort gigantesque, la première ligne fut inaugurée le 15 mai 1935. A la veille de la guerre le réseau comptait 22 stations, profondément enterrées pour servir d’abris en cas de conflit… !

JPEG - 352.4 ko

Les thèmes décoratifs sont liés au nom de la station ou au paysage urbain de surface.

Place de la révolution Plochtchad Revolioutsii. Cette station a ouvert en 1938.
76 sculptures en bronze en décorent les arches. Elles représentent les archétypes de l’Union Soviétique : des soldats, des ouvriers, des mères de famille, des agriculteurs, des écoliers.

JPEG - 387.2 ko
JPEG - 423 ko
JPEG - 439.9 ko
JPEG - 368.3 ko

Un peu plus loin sur la ligne circulaire, la station Komsomolskaïa.

C’est l’une des plus fréquentées, ouverte en 1952.

JPEG - 606 ko

Au plafond, huit grandes mosaïques expriment la lutte historique de la Russie pour la liberté et l’indépendance depuis Alexandre Nevski en 1242 jusqu’à la victoire sur les nazis en 1945 en passant par Minine et Pojarski.

JPEG - 580.5 ko
JPEG - 571 ko
JPEG - 427.8 ko
JPEG - 512.2 ko

Sur cette même ligne circulaire la station Novosloboskaïa.

Elle a été ouverte en 1952 et elle est connue pour ses vitraux placés chacun dans l’un des pylônes de la station et éclairés de l’intérieur.

JPEG - 705.7 ko
JPEG - 725.2 ko
JPEG - 630.9 ko

Notre point d’arrivée, la station Bielorouskaia. Elle a été ouverte en 1952. Sur un plafond richement décoré, une douzaine de mosaïques octogonales dépeignent la vie quotidienne des biélorusses.

JPEG - 569.5 ko
JPEG - 449.7 ko

Entre deux stations nous prenons le métro

JPEG - 430.1 ko
JPEG - 540.6 ko

sous l’œil vigilant d’Inna.

JPEG - 474.7 ko

Ainsi se termine notre découverte du métro de Moscou.

Nous rentrons diner sur le bateau pour un dernier repas à bord mais notre journée n’est pas finie. Nous partons en bus à 22h pour une visite de Moscou « by night ». Le retour au bateau est prévu 0h30. Nous avons trouvé dans nos cabines un papier nous indiquant que le départ du bus pour l’aéroport est prévu à 3h demain matin. La nuit sera courte … !

Dans cette balade nocturne nous faisons quatre arrêts.

Le premier est au sud-ouest de Moscou, au Mont Poklonnaïa pour voir le mémorial de la seconde guerre mondiale. Cette colline, du haut de ses 180 m est l’une des plus élevées de Moscou. Elle abrite actuellement le parc de la victoire. C’est à cet endroit qu’arriva Napoléon en 1812 et qu’il attendit vainement qu’on lui remit les clés de la ville.
En 1980 la colline fut aménagée en mémorial de la victoire contre l’Allemagne nazie par la construction d’un musée et l’implantation d’un obélisque avec la statue de Nicé, la déesse grecque de la victoire

JPEG - 536.1 ko
JPEG - 157 ko

et un monument dédié à Saint-Georges terrassant le dragon.

JPEG - 570.3 ko

Sur l’obélisque on peut lire le nom des villes qui ont cotisé pour la réalisation du site.

JPEG - 410.7 ko

Non loin de là une église orthodoxe dédiée à Saint Georges

JPEG - 510.9 ko

et dans le lointain le centre d’affaires de Moscou avec ses gratte-ciel.

JPEG - 584.8 ko

Notre deuxième arrêt sera pour le Couvent de Novodiévitchi que nous avons visité de jour hier après-midi. Ce soir nous allons l’admirer en contrebas d’un plan d’eau près duquel il a été construit. Le spectacle est de toute beauté avec les murailles et les constructions qui se reflètent dans l’eau.

JPEG - 577.7 ko

On dit que Tchaïkovski, qui avait l’habitude de venir se promener autour de ce plan d’eau, y aurait trouvé l’inspiration pour son ballet « le lac des cygnes ».

JPEG - 573.8 ko
JPEG - 574.7 ko
JPEG - 526.4 ko
JPEG - 522.6 ko

En direction de la Place Rouge, but ultime de notre promenade nocturne, nous faisons un arrêt sur les quais de la Moskova en contrebas de la Cathédrale du Christ-Sauveur.

Sur la droite nous apercevons une gigantesque statue érigée sur le fleuve : le Monument à Pierre le Grand.

JPEG - 566.6 ko

Initialement, l’artiste Zourab Tsereteli voulait honorer Christophe Colomb à l’occasion du 500 ° anniversaire de la découverte des Amériques en 1492. L’œuvre d’art devait être offerte à la ville de Miami … Mais les édiles de la ville américaine ont refusé ce don embarrassant et Tsereteli a mis à profit ses excellentes relations avec le maire de Moscou pour changer son fusil d’épaule et donner à Pierre ce qui était à Christophe… ! Cette statue suscita une polémique parce qu’elle représente l’homme qui au début du 18ème siècle avait déchu la ville de son titre de capitale au profit de St-Pétersbourg… ! Un outrage pour certains moscovites.

Pour la petite histoire les habitants de Ploërmel passent tous les jours devant un monument de 7 m de haut dédié à Jean-Paul II et réalisé par le même artiste … !

Sur la gauche, le kremlin, avec ses tours, ses murailles et ses bulbes illuminés.

JPEG - 647 ko
JPEG - 652.5 ko

Derrière nous la Cathédrale du Saint-Sauveur que nous n’avons pas visitée.

JPEG - 732.8 ko

A l’origine elle fut construite en mémoire de la victoire de la Russie sur les troupes napoléoniennes. Ses dimensions sont impressionnantes : hauteur : 103 m, surface totale 6800 m2. Les travaux durèrent 40 ans.

En 1931 la cathédrale fut rasée et ses fondations furent utilisées pour faire une immense piscine. Dans les années 1990 il fut décidé de la reconstruire et en janvier 2000 la cathédrale fut consacrée et ouverte au culte.

Dernière étape : la Place Rouge.

Nous y accédons par la place du manège, du côté du Musée national d’Histoire. Tous les monuments vous sont maintenant connus, mais les illuminations leur donnent un charme supplémentaire.

Le musée national

JPEG - 636.6 ko

La statue du général Joukov

JPEG - 593.2 ko

La Porte de la Résurrection et sa petite chapelle entre les deux arches

JPEG - 751.4 ko

Le point zéro des distances

JPEG - 624.5 ko

L’église Notre Dame de Kazan

JPEG - 746.2 ko

Le magasin GUM et ses 250 m de façades illuminées.

JPEG - 652.3 ko

La Cathédrale Basile le Bienheureux

JPEG - 613.2 ko

Les sauveurs de Moscou : Minime et Pojarski

JPEG - 689.1 ko

La Tour du Sauveur

JPEG - 512.1 ko

Le Mausolée de Lénine

JPEG - 617.7 ko

Le long du mur du Kremlin, les plaques des sépultures d’hommes célèbres

JPEG - 4.5 Mo

et le buste de Staline

JPEG - 604.6 ko

Pour finir ce coup d’œil circulaire, le Musée National, vu de la Place Rouge

JPEG - 2.5 Mo

Et retour au point zéro … !

JPEG - 508.4 ko

Notre visite nocturne prend fin à 0h30, il est grand temps de regagner le bateau pour une petite heure de repos. La nuit sera courte mais qu’importe nous avons de magnifiques images plein la tête..!