ARECMO

Accueil > 90.archives des voyages > EST AMERICAIN 2017 > Vendredi 15 Septembre 2017 - WASHINGTON

Vendredi 15 Septembre 2017 - WASHINGTON

samedi 7 octobre 2017, par Madeleine Esnault

Vendredi 15 Septembre 2017 - WASHINGTON

Washington dans le district Columbia, souvent appelé Washington, D.C. , the district ou D .C. pour éviter la confusion avec l’état de Washington. C’est une ville indépendante américaine, capitale des États-Unis.
La ville est construite autour du Capitole, divisée en quadrants qui servent à situer un lieu par un système de coordonnées cartésiennes : NW, NE, SO, SE. Le point d’origine est situé dans la crypte située sous la rotonde du Capitole et est marquée par une étoile incrustée dans le sol. Au sein de chaque quadrant, les rues orientées Nord Sud sont numérotées, tandis que les rues orientées est-ouest sont désignées par des lettres. La ville compte 680 000H. (50% noirs) et l’agglomération 6 millions d’H.
En tant que capitale fédérale, elle est le siège de nombreuses institutions américaines, telles que la Maison Blanche, (résidence officielle du Président), le Capitole (siège du Congrès avec ses 2 chambres la chambre des Représentants et le Sénat) ainsi que le siège de la Cour Suprême et d’autres organismes fédéraux. Elle accueille en outre 176 ambassades et représentations diplomatiques.
Washington D.C. est une ville de gouvernement et d’administrations (80% travaille pour le gouvernement). Elle est administrée par le maire de Washington D.C. et le conseil du district de Columbia, élu au suffrage universel pour un mandat de 4 ans.
La ville accueille un grand nombre de musées (tous gratuits) et bâtiments remarquables. La plupart d’entre eux sont situés près du National Mall, un grand parc, de 3,2 Km de long, au centre de la ville dédié aux dirigeants du pays, qui relie le Lincoln Mémorial à l’ouest, au Capitole à l’est. Au centre du parc, se trouve le Washington Monument, un grand obélisque dédié au 1er Président des Etats-Unis. On y trouve le Jefferson Mémorial, le Lincoln Mémorial, le Franklin D. Roosevelt Mémorial, le mémorial M.L.King, le National World War II Mémorial, le Vietnam Vétérans Mémorial, le Mémorial des vétérans de la guerre de Corée, le mémorial de guerre du district de Columbia et le mémorial Albert Einstein. La bibliothèque du Congrès est la plus grande bibliothèque du monde, avec 36 millions de livres. Parmi les 18 musées que la ville regroupe, il faut citer le National Air and Space Museum (musée de l’air et de l’espace) le plus visité.
Washington D.C. compte aussi de nombreuses galeries d’Art, (dont la National Gallery of art), une salle de spectacles (le John F. Kennedy Center for the Performing Arts) qui abrite une compagnie résidente d’Opéra.
Nous partons avec un nouveau guide, à la découverte du National Mall, le grand parc qui symbolise tout le vécu de l’Amérique.
-Grande statue Albert Gallatin, devant le Département du Trésor américain  ; A. Gallatin est né à Genève en 1761 ; il fut secrétaire du Trésor pendant 13 ans, et même Ministre Ambassadeur des Etats-Unis en France quelques années.
-La Maison Blanche est la résidence officielle et le bureau du Président des Etats-Unis. Elle est le symbole du pouvoir exécutif et de la puissance américaine. Le bâtiment s’inspire du style géorgien peint en blanc, construit entre 1792 et 1800. Le bâtiment central correspond à la résidence de la famille présidentielle.L’aile ouest comprend les bureaux de l’administration présidentielle, dont le bureau ovale. L’aile est le bureau de la First Lady et le secrétariat social de la Maison Blanche. L’ensemble entouré d’un jardin au Nord donnant sur Pennsylvania Avenue et un parc au Sud où se pose l’hélicoptère présidentiel. Maison Blanche et jardin font partie d’un grand ensemble, le parc du Président qui comprend le Lafayette Square au Nord et de l’autre côté, 2 parcs ouverts au public. La visite peut se faire le matin du mardi au samedi, en groupe ; la demande doit être formulée 6 mois à l’avance pour une enquête de sécurité sur les passés des touristes. Nous avons aperçu au loin des touristes……
-La Statue Lafayette, dans le jardin public de 3 ha, face à la maison Blanche ; en hommage à la personnalité française du Marquis de Lafayette qui participa à la victoire de la Révolution américaine. Cette statue de la fin du 19éme siècle représente l’amitié.
-Le Mémorial de la Seconde guerre mondiale, inauguré en 2004, par G.W.Bush, en présence des vétérans rend hommage aux 400 000 américains morts lors de cette guerre. L’ensemble fait 3ha. Une rampe en pente douce, décorée de panneaux sculptés représentant des scènes de guerre mène à une fontaine. (Rainbow pool). Cette fontaine est encadrée par 2 rangées semi-circulaires (représentant le Pacifique à l’entrée et l’Atlantique, à la sortie) de colonnes mémoratives. Chacune de 56 colonnes, décorée,de part et d’autres, d’une couronne métallique, (chêne et blé) représente un état ou un territoire du pays. Le mur de la Liberté porte 4 000 étoiles en hommage aux combattants qui furent tués (1 étoile pour 100). L’aspect gris clair lui donne un caractère discret et émouvant.
-Le Mémorial des vétérans du Viet Nam dédié aux soldats américains morts de la guerre 1955-1975. Ce mémorial, inauguré en 1982 comprend 3 monuments distincts : Le plus visible est le mur de marbre noir formant un « V » long de 150m et portant les noms de plus de 58 000 tués ou portés disparus dans l’ordre chronologique de leur disparition, entre 1959 et 1975. Face à ce mur, au milieu des arbres, se trouve une statue en bronze, représentant 3 soldats à taille réelle, un de type africain, un de type européen, un de type hispanique. Le 3ème monument est dédié aux femmes des Etats-Unis qui ont servi pendant la guerre (beaucoup comme infirmières). Il dépeint 3 femmes en uniforme avec un soldat blessé
- Le Lincoln Mémorial, grand bâtiment de marbre blanc en forme de Temple grec, entouré de 36 colonne, représentant les 36 états de l’Union à sa mort ; le nom de chaque état est inscrit en haut des colonnes. Il fut construit en l’honneur d’Abraham Lincoln, 16ème Président des Etats-Unis. Il réussit à préserver l’Union. Il a fait abolir l’esclavage ; il sortit victorieux de la guerre de Sécession ; il prononça un discours sur le champ de bataille de Gettysburg (guerre de Sécession) rendant hommage aux soldats morts pour la renaissance de la liberté : « un Gouvernement du Peuple par le Peuple et pour le Peuple » texte très court gravé sur le monument considéré par les Américains comme une déclaration d’importance majeure que les élèves du primaire apprennent par cœur ; il fut assassiné en avril 1865. A. Lincoln fut renommé aussi, pour la lettre envoyée en novembre 1864 à une veuve de Boston dont les 5 fils seraient tombés pendant la guerre de sécession. Plusieurs discours y ont été prononcés, dont celui de de Martin Luther King, « I Have a dream  » (j’ai un rêve) en 1963, lors de la marche sur Washington pour l’emploi et la liberté.
-La statue de Martin Luther King en un hommage aux contributions nationales et internationales, leader de la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis. Il est premier noir honoré par un mémorial sur le National Mall. Le mémorial est situé le long du Tidal Basin, près du Mémorial Jefferson. Une statue « la Pierre de l’Espoir » de plus de 9 m. le représente . En plus, d’un mur où sont gravés des extraits de ses sermons et discours publics, le monument comprend 24 niches semi-circulaires le long d’un passage surélevé pour commémorer la contribution de différentes personnes à la lutte pour des droits civiques.
-Le mémorial des vétérans de la guerre de Corée rend hommage aux soldats des Etats-Unis qui ont combattu à la guerre (1950-1953). Inauguré en 1995, par Bill Clinton et le Président de la Corée du Sud, il se compose de 19 statues monumentales en acier, d’une moyenne de 2m. de hauteur. Ces statues placées dans un terrain en forme de triangle, représentent l’avancée de 19 soldats en habits de pluie qui semblent patrouiller sur le terrain (14 fantassins en tenue de combat, 3 marine, 1 officier de l’Air Force et 1 médecin de guerre) Tous semblent frappés par la peur et l’épuisement. Le mur de granit noir de 50m de long est décoré de plus de 2 500 photos et reflète les 19 soldats ; ce reflet est dans la ligne du 38° parallèle (19+19) et on aperçoit dans le mur, une multitude de soldats marchant vers le drapeau américain ou drapeau noir pour ceux qui sont tués. Le mémorial comprend aussi un bassin « la piscine du souvenir », entouré d’un bosquet d’arbres et de bancs. Un autre mur donne des statistiques sur les pertes humaines, regroupant les noms des 54 000 soldats. Sur une plaque est gravée : « la liberté n’est pas libre »

-Le Mémorial de Thomas Jefferson, situé dans l’axe de la Maison Blanche, est un monument en marbre blanc, dans le style néoclassique avec un dôme et un portique blancs (imitation du Panthéon de Rome). Il fut inauguré en 1946. Thomas Jefferson fut 3ème Président des Etats-Unis, en 1801 ; Il a occupé le poste d’ambassadeur en France. Il a participé activement à la rédaction de la Déclaration d’Indépendance, il a pris position en faveur de la liberté religieuse et de la tolérance et de l’acquisition de la Louisiane (ce qui fut pour lui, un moyen de stabiliser la jeune République en donnant des terres aux colons). A la fin du mandat présidentiel, le Congrès vote l’interdiction de la traite des Noirs, en 1808 et décide de se retirer des élections pour ne pas être réélu. L’intérieur abrite une grande statue en bronze, de 6m. de haut le représentant.
-Le Capitole, depuis 1800, est le siège du Congrès (le pouvoir législatif) où se réunissent le Sénat (ou chambre haute) et la Chambre des Représentants (ou chambre basse). La construction de style néoclassique, est constitué d’un dôme et de 2 ailes : l’aile nord pour le Sénat et l’aile sud la chambre des Représentants. Le Capitole comporte 2 façades, la façade principale tournant le dos au Mall et face à laquelle se trouvent la Bibliothèque du Congrès et la Cour Suprême. Le dôme est surmonté d’une statue en bronze, d’une hauteur de 6 m.

-Le Washington Monument, (obélisque) est une colonne en marbre blanc, construite en l’honneur de Georges Washington, en 1884. Un ascenseur permet de monter au sommet. Autour de sa base, il y a 56 drapeaux (1 pour chaque état et 6 pour les 6 territoires des Etats-Unis).
- La Cour Suprême, bâtiment construit derrière le Capitole, est le sommet du pouvoir judiciaire aux Etats-Unis et le tribunal du dernier ressort. Elle est compétente sur tous les cas relevant de la Constitution ou des lois des Etats-Unis et des traités conclus.
D’autres bâtiments aperçus du car, en allant déjeuner :
-  La bibliothèque du Congrès, fondée en 1800, la plus grande du monde, en nombre de documents (140 millions) et de livres (35 millions). Elle est ouverte au public pour des recherches (identification vérifiée)
-  le siège du FBI, organisme d’enquête majeur du gouvernement (anti-terrorisme, contre-espionnage, crime informatique, médecine légale…)

L’après-midi, en allant vers le Mont Vernon, aperçu du Pentagone, le quartier général du ministère de la Défense des Etats-Unis. Il est un symbole de la puissance militaire américaine.

Visite de la maison de Georges Washington : Mont Vernon est la résidence de Georges Washington, 1er Président des Etats-Unis. Elle est située, à 25 Km au sud de la ville, le long du fleuve Potomac. Elle fut construite au début des années, 1740, puis largement agrandie. La demeure a conservé son mobilier d’origine et une partie des effets personnels du Président.(ce que nous avons visité)
La propriété comprend une forêt, des prairies, un jardin d’agrément et un vaste parc le long des rives de la rivière Potomac. De 1750 à 1780, il acheta de la terre. Sa plantation comprenait des champs de tabac, de coton, de café et de manioc. Il fit même une distillerie. Les descendants n’ayant pas réussi à garder la plantation, et le domaine, la maison et une partie du domaine fut vendue en 1860 à l’association, qui l’a restaurée. Elle est aujourd’hui inscrite au registre national des lieux historiques. Elle est ouverte au public toute l’année.

Visite au Cimetière d’Arlington  : situé à côté du pentagone, le Cimetière d’Arlington est un important cimetière militaire américain. C’est l’un des plus anciens, créé durant la guerre de Sécession (sur les terrains de l’ancienne épouse du Général Lee, le chef des armées confédérées). Il est géré par le Département de l’Armée, alors que les autres cimetières américains sont gérés par le Département des Anciens Combattants.
-le cimetière national d’Arlington : plus de 250 000 personnes sont enterrées sur ce terrain de 250 ha : des anciens combattants et militaires de toutes les guerres américaines. Les critères pour pouvoir être inhumé sont codifiés. ( avoir obtenu la plus haute décoration militaire américaine, tout président des Etats-Unis, des policiers morts en action dans la protection de l’état, épouses ou enfants mineurs des ayants droits…) Nous avons assisté à la relève de la dernière prise de garde à 19 H., en silence, devant la tombe des Inconnus. C’est un grand tombeau de marbre provenant du Colorado, surplombant la ville de Washington.
-La tombe des Soldats Inconnus ou la tombe des Inconnus abrite les soldats inconnus américains des 2ères guerres mondiales, ainsi que les guerres de Corée et du Viet Nam. Elle est située sur une colline surplombant directement la ville de Washington. Depuis 1948, le cimetière est gardé en permanence 24 H. sur 24 par des soldats du 3ème Régiment d’infanterie de ‘US Army, qui se relaient toutes les 2 heures. Cette garde et son changement s’effectuent selon un rituel extrêmement précis.
-L’amphithéâtre d’Arlington : Mémorial construit en marbre, en 1921, pour honorer les soldats américains. Il accueille les obsèques nationales et les cérémonies du Memorial Day (la journée des Anciens Combattants, le dernier lundi de mai) et du Veteran day (le 11 novembre). Il possède une estrade de marbre appelée la tribune sur laquelle est inscrite la devise « Epluribus unum » (« de plusieurs, un seul »). Il est entouré d’une colonnade couverte d’un treillis qui supporte une vigne. Il peut accueillir 1500 personnes assises et environ 5 000 personnes y assistent chaque année.
-La Tombe de J.F. Kennedy : une flamme éternelle brûle près de la tombe de John Fitzgerald Kennedy. A droite et à gauche de sa tombe, ses 2 frères, Robert et Ted puis la tombe de son épouse, Jacqueline Kennedy Onassis, et 2 de leurs enfants.
Le cimetière comporte plusieurs mémoriaux dédiés : .aux 266 morts lors du naufrage du cuirassé USS Maine, .aux astronautes disparus dans la catastrophe des navettes spatiales « Challenger et Columbia » .aux victimes de l’attentat terroriste contre le Pentagone le 11 septembre 2001.

Après le dîner dans un restaurant mexicain, « Tortilla Coast » nous sommes repartis pour un tour en car, by Night.
-Le Kennedy Center ou John F.Kennedy Memorial Center for the Performing Arts est une salle de spectacle située le long du Potomac, à Washington. Il possède plusieurs salles dédiées à différents spectacles : le concert hall compte 2442 places et accueille le National Symphony Orchestra. L’Opéra House comporte 2300 sièges et abrite le Washington National Opéra. L’Eisenhowere theater peut accueillir 1100 spectateurs.Il accueille un choix impressionnant de spectacles : plus de 2 000 dans les différentes salles. Nous sommes allés par l’ascenseur au 3ème étage pour sortir sur une terrasse afin d’admirer la ville de nuit. En redescendant, nous avons croisé des personnes qui sortaient des spectacles…….

-
-un monument USMC WAR MEMORIAL, ou United States Marine Corps War Memorial : le mémorial du Corps des Marines aux Etas-Unis est un monument militaire américain, dédié à tous les militaires du Corps des Marines qui sont morts pour la défense de leur nation depuis 1775. La statue de bronze reproduit la scène de la pose du drapeau américain par 6 soldats au sommet du mont Suribacchi au sud de l’île d’Iwo Jima, en 1945, durant la seconde guerre mondiale. Le monument était difficile à deviner car en réfection, il était entouré de grillages et on n’a pas pu l’approcher de près

Dernière nuit à l’hôtel.